«

»

Mar 26

Finales GSVC : où on a appris à connaître le jute, manger des insectes, nouer des kramas, découvrir une valise dentaire et plein d’autres choses encore

Avec l’article de Pierre-Eloi, j’ai eu envie de participer aux 2 finales de la GSVC où j’ai retrouvé avec plaisir des socionautes dans le public, dans les jurys et parmi les porteurs de projets.

Projets super intéressants et variés lors de la finale du 24 mars, à laquelle participaient Timothée (photo ci-dessous) et Benjamin de Résidences Solidaires.

photo Tim

En plus des 2 projets récompensés, BioPhyto Collines, (valorisation des ressources locales au Bénin pour produire des intrants biologiques) et Sen Women Up (développement de l’autonomie financière des femmes au Sénégal par la transformation et la commercialisation du fonio), on a particulièrement aimé OptiMiam (une nouvelle application pour réduire le gaspillage alimentaire), Krama Héritages (participer à la scolarisation des enfants au Cambodge avec le Krama), et Gryö (réduire la pollution issue de l’élevage productiviste en mangeant …des insectes)  qui a d’ailleurs reçu le prix coup de coeur du public !

photo Gryo

Betty témoigne :

J’ai appris qu’on pouvait manger des insectes avec Gryö : des barres de céréales qui contiennent des moustiques sous forme de poudre et qui permettent de manger moins de viande, tout en répondant à nos besoins de fer et de protéines. J’ai même pu goûter la barre pistache/chocolat et ….c’était assez bon! »

Lors de la finale du 5 mars, 3 jeunes pousses avaient aussi été récompensées et iront présenter leur projet à Berkeley en avril.

Gold of Bengal : invention d’un composite pour offrir de nouveaux debouchés à l’industrie du jute au Bangladesh.

Y Generation : système de formation innovant pour améliorer l’employabilité des jeunes issus de milieu défavorisés.

et

Eco-Co : nouveaux coffrages à partir de plastiques recycles en Afrique de l’Ouest.

 

photo public

photo jute

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monique était ravie de découvrir de nouveaux talents :

J’ai vu des projets innovants en éducation, santé, agriculture, industrie (Afrique ,Brésil, Bengladesh) et des jeunes dynamiques, prêts à défendre leur entreprise jusqu’en Californie. A ne pas manquer l’an prochain! »

Vous avez envie d’en savoir plus sur tous les projets, c’est ICI

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *